Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) : causes, conséquences et solutions

tms

Les troubles musculo-squelettiques touchent les tendons, muscles, nerfs et articulations et sont souvent d’origine professionnelle. Il s’agit d’un véritable problème de santé publique qui coûte cher à l’Assurance Maladie, mais aussi aux entreprises. Découvrez à travers cet article de quelle manière les TMS se matérialisent et les solutions pour réduire les risques pour les salariés.

Troubles musculo-squelettiques : définition

Il s’agit d’un ensemble d’affections qui touchent les tissus mous situés autour des articulations, à savoir :

  • muscles ;
  • tendons ;
  • nerfs ;
  • ligaments ;
  • cartilages ;
  • vaisseaux sanguins ;
  • etc.

Lorsque vous souffrez de TMS, vous ressentez à la fois une gêne et une douleur quand vous tentez de réaliser un mouvement. Les troubles musculo-squelettiques peuvent également se manifester par une raideur dans le membre concerné.

Les chiffres clés

Découvrez des chiffres qui permettent de mieux comprendre les troubles musculo-squelettiques, de leur manifestation aux conséquences de ces affections.

Les chiffres généraux sur les TMS :

  • les femmes sont plus concernées par les TMS d’origine professionnelle (54 % contre 46 % pour les hommes1) ;
  • 23 % des TMS touchent les employés de bureau2;
  • plus de 90 % des indemnités journalières liées à une maladie professionnelle sont versées pour un TMS3;
  • 7 secteurs d’activité représentent plus d’un tiers des troubles musculo-squelettiques : transport et logistique, commerce, agroalimentaire, bâtiment et travaux publics, propreté, industrie métallurgique, aide et soins à la personne notamment en EHPAD3;
  • 70 % des arrêts pour maladie professionnelle sont liés au mal de dos3.

A lire également : Études et sondages sur le sport en entreprise : tous les chiffres

La manifestation des TMS :

  • mains, poignets, doigts : 38 % ;
  • épaules : 30 % ;
  • coudes : 22 % ;
  • bas du dos : 7 % ;
  • genoux : 2 %.

Les différentes pathologies

Les troubles musculo-squelettiques se manifestent différemment et à plusieurs niveaux :

  • Niveau 1 : la personne se plaint uniquement lorsqu’elle est en activité ;
  • Niveau 2 : la personne se plaint lors de la pratique d’une activité et la douleur met du temps à disparaître ensuite ;
  • Niveau 3 : la personne se plaint de douleurs, lourdeurs et raideurs, même au repos. On parle ici de douleurs chroniques.

Ce sont les membres supérieurs qui sont le plus fréquemment touchés par les TMS et qui engendrent des affections diverses :

  • Epaule : syndrome de la coiffe du rotateur ou tendinite du sus épineux ;
  • Coude : épicondylite ou épitrochléite ;
  • Poignet : syndrome canalaire (carpien ou Guyon) ;
  • Main : tendinite ;
  • Neurovasculaire : syndrome de Raynaud, marteau hypothénar ;
  • Musculaire et discal : lombalgie, cervicalgie.

Les membres inférieurs sont aussi atteints dans une moindre mesure. Cela concerne principalement les salariés qui travaillent à genoux ou accroupis et qui peuvent souffrir de bursites. Lorsque les salariés alternent flexions et extensions, c’est le tendon d’Achille qui est cette fois touché.

Pour aller plus loin : Tendinite du tendon d’Achille : causes et traitements

TMS : les causes et facteurs de risque

Les troubles musculo-squelettiques sont majoritairement liés aux conditions de travail. Ils peuvent en parallèle être influencés par différents facteurs :

  • l’âge ;
  • l’état de santé ;
  • l’hygiène de vie.

Différents facteurs de risques sont mis en lumière :

  • les facteurs biomécaniques : il s’agit ici de la posture, de la force, de la contraction musculaire, de la préhension, de la répétition et de la durée de l’activité ;
  • les facteurs environnementaux : il s’agit ici notamment des chocs, des vibrations, de la température, etc. ;
  • les facteurs organisationnels : on évoque ici les conditions de travail avec des machines ou des sièges mal adaptés. Il s’agit également de l’environnement de travail (relations interpersonnelles, cadence, etc.) ;
  • les facteurs psychosociaux : stress, relations avec la hiérarchie, manque de reconnaissance sont des facteurs de risques psychosociaux qui engendrent l’apparition de TMS.

Les conséquences pour l’entreprise

Les troubles musculo-squelettiques ont des conséquences majeures sur l’entreprise. Cela passe par :

  • des performances moindres ;
  • un absentéisme grandissant ;
  • un turn-over plus important ;
  • une augmentation des incidents en raison d’un manque d’attention engendré par la douleur ;
  • une perte de motivation ;
  • une ambiance dégradée ;
  • une perte de qualité.

Toutes ces conséquences mettent en péril l’entreprise. Les TMS ont un coût majeur pour les entreprises et impactent leur image. L’Assurance Maladie met en lumière quelques chiffres extrêmement significatifs quant aux conséquences des TMS sur la vie de l’entreprise dans des secteurs spécifiques3.

SecteurPart des TMS dans les maladies professionnellesPart des accidents du travail liés au mal de dosCoût annuel des TMSJournées de travail perdues par an
Transport et logistique95 %10 %73 millions d’euros860 000
Commerce98 %17 %113 millions d’euros1,5 million
Agroalimentaire97 %10 %77 millions d’euros930 000
Secteur de la propreté97 %10 %29 millions d’euros440 000
Bâtiment et travaux publics91 %10 %186 millions d’euros1,8 million
Aide et soins à la personne95 %20 %160 millions d’euros2,3 millions
Aide et soins à la personne dans les EHPAD94 %25 %46 millions d’euros660 000

Les chiffres sont clairs. Ici, il s’agit des secteurs les plus touchés. Toutefois, d’autres secteurs d’activité sont eux aussi concernés par les troubles musculo-squelettiques, les risques ne doivent pas être pris à la légère.

A lire également : Sport Santé en entreprise : enjeux et solutions

Les solutions de prévention et de traitement des TMS

Avant même d’envisager des solutions, il est important de se pencher sur la prévention des risques. Les entreprises ont la possibilité d’améliorer de manière sensible les conditions de travail de leurs salariés de diverses manières :

  • Identifier tous les facteurs de risques ;
  • Modifier l’organisation du travail pour éviter les risques ;
  • Réfléchir à l’ergonomie des postes (à la fois dans l’industrie, le bâtiment et dans le tertiaire en adaptant les machines les sièges, les écrans, etc.) ;
  • Donner des instructions claires et des objectifs réalisables ;
  • Mettre en place des actions de prévention et former pour adapter les bons gestes.

Au-delà de ces actes de prévention, il est intéressant de penser à des solutions pertinentes pour réduire les TMS s’il reste complexe d’adapter suffisamment les conditions de travail de l’entreprise.

Parmi celles-ci, le sport se place en pole position. Les bienfaits du sport en entreprise ne sont plus à prouver, voici quelques chiffres pour vous convaincre :

  • + à 9 % d’amélioration de la productivité par salarié4 ;
  • 30 à 40 % de baisse du taux d’absentéisme5;
  • 1 à 14 % d’amélioration de la rentabilité nette4;
  • 25 % de turn-over en moins5.

Sport en entreprise : les actions à mettre en place pour réduire les TMS

Spécialisé dans le coaching sportif en entreprise, ProTrainer vous propose des solutions qui s’articulent autour de deux thématiques :

  • les étirements et les échauffements ;
  • la pratique d’activités physiques et sportives.

En mettant en place des échauffements et des étirements, vous réduirez considérablement les risques de troubles musculo-squelettiques chez vos collaborateurs. Pour certaines activités, le poste occupé peut s’apparenter à une pratique sportive. Pour réduire les risques, il est ainsi nécessaire de préparer son corps, mais aussi de le soulager après l’effort.

La pratique d’activités sportives, quant à elle, joue à la fois sur l’aspect physique et psychologique des salariés. Renforcement musculaire pour mieux appréhender des heures d’activité professionnelle, yoga pour réduire le stress… nous avons développé de nombreuses solutions pour limiter les TMS et ainsi rendre votre entreprise plus rentable.

Vous souhaitez mettre en place des activités physiques et sportives au sein de votre entreprise pour prévenir les TMS ? Nous sommes à votre écoute pour vous proposer une solution personnalisée. N’hésitez pas à nous contacter.

A lire également :

Sources :

OFFERT : Votre Programme de Fitness en vous inscrivant à notre newsletter !
programme offert

Ce programme est idéal si vous débutez et que vous souhaitez à la fois muscler et affiner votre corps. Profitez également des contenus exclusifs et offres exceptionnelles ProTrainer en recevant notre newsletter.

À lire également
Découvrez nos services (Toggle Search)