Tout savoir sur le yoga

yoga

De plus en plus populaire en Occident, le yoga est une pratique qui offre à tous de nombreux bienfaits physiques et mentaux. Originaire d’Inde et fortement liée à l’hindouisme, cette discipline a su au fil du temps s’exporter, se moderniser et devenir laïque. Retrouvez dans cet article l’histoire du yoga, ses bienfaits, et tout ce que vous devez savoir avant de suivre votre premier cours. 

L’origine et l’histoire du yoga

Originaire de l’Inde il y a plus de 5000 ans, le yoga, qui signifie unifier en sanskrit, est un ensemble de pratiques spirituelles et physiques. Aujourd’hui, en Occident, il désigne une discipline du corps, de l’esprit et du mental qui utilise des postures physiques et des exercices de respiration afin d’atteindre l’état de méditation.

Les principes du yoga ont été écrits dans les Yoga Sutras de Patanjali entre 500 ans av. J.C et 400 ans ap. J.C. Un total de 196 aphorismes sont cités dans 4 livres différents, eux-mêmes divisés en 4 thèmes : la contemplation, la pratique, les réalisations et l’absoluité.  Traditionnellement, le yoga est réservé pour les Brahmins, membres de la caste sacerdotale, et les Rishis, personnes qualifiées de mystique. Aujourd’hui, tout le monde peut s’approprier cette discipline, notamment la pratique physique (les asanas) qui est une forme de méditation en mouvement. Le yoga a donc évolué au travers des siècles et des cultures. Il est devenu en France une discipline laïque, dépourvue de tout aspect religieux hindouisme, bouddhisme, jaïnisme, ou sikhisme.

Patanjali explique dans son livre qu’un total de 8 branches forment le yoga :

  • Yamas ou la relation avec les autres
  • Niyamas ou la relation avec soi
  • Asana ou les postures
  • Pranayama ou le contrôle du souffle
  • Pratyahara ou le retrait des sens
  • Dharana ou la concentration
  • Dhyana ou la méditation
  • Samadhi ou l’éveil au divin

Le yoga est donc une discipline du corps et de l’esprit qui permet de développer une philosophie de vie plus harmonieuse, plus équilibrée, que ce soit d’un point de vue matériel ou spirituel.

Les différents styles de yoga et leurs bienfaits

Chaque cours de yoga procurera de nombreux bienfaits pour votre santé, tant à la fois physiques et mentaux. Si certains sont communs à tous les styles, comme la réduction du stress ou l’apaisement, d’autres restent propres à chacun. Selon vos envies et quel que soit votre niveau, dirigez-vous vers un yoga approprié : 

L’Ashtanga, le Power Yoga et le Vinyasa pour tonifier vos muscles

Même si le yoga n’est pas uniquement un sport, il peut tout de même vous aider à renforcer votre musculature. En augmentant votre capacité musculaire, votre posture sera plus droite, mieux maintenue, et vous préviendrez les maux et les blessures les plus courantes comme les douleurs dans le bas du dos, les tendinites, etc.

Les types de yogas conseillés pour gagner en force sont les styles dynamiques comme l’Ashtanga, le Power Yoga, ou le Vinyasa.

Le Yin et le Bikram pour gagner en souplesse

Beaucoup de gens pensent que pour faire du yoga, il faut être souple : c’est faux ! Le but de cette pratique n’est pas que vous tiriez sur vos muscles pour qu’ils s’allongent avec force. Plus vous pratiquerez, plus vous gagnerez en souplesse tout en douceur. Si vous êtes un grand sportif (notamment si vous pratiquez la course à pied), il peut être intéressant d’intégrer dans votre programme d’entraînement des séances de yoga qui vous permettront d’étirer et d’assouplir vos muscles.

Dans ce cas, dirigez-vous vers des cours de Yin yoga où vous maintiendrez des asanas durant plusieurs minutes pour apprendre à vos muscles à se relâcher et à s’étendre.

Autre alternative : le Bikram ou Hot yoga. Les postures s’enchaînent dans une salle chauffée à 40 degrés avec 40 % d’humidité. Avec l’effet de la chaleur, vos muscles iront plus loin dans leurs étirements sans que vous vous en rendiez compte.

Le Hatha et le Iyengar pour (re)prendre confiance en vous

Besoin de vous affirmer ? Besoin d’assurance ? N’attendez plus et essayez de suite une classe de Hatha ! Le dos droit, le menton légèrement levé, les épaules ouvertes, les bras stables, vous incarnerez des postures de guerrier pendant plusieurs cycles de respiration. Elles vous donneront force et prestance pour affronter votre quotidien.

Et si vous vous sentez renfermé sur vous-même, initiez-vous au Iyengar. Ce style de yoga vous aide à créer de l’espace dans votre corps via l’utilisation de supports comme des briques, des sangles, ou encore des chaises.

L’Acroyoga et les yogas Aérien et Danse pour lâcher-prise

Concrètement, tous les yogas vous font lâcher-prise. Que ce soit par une pratique dynamique et la création d’endorphine, par une pratique douce et le relâchement corporel ou par une pratique méditative et l’invitation à prendre part de votre inconscient, vous ressentirez à chaque session un mieux-être. Mais apprendre à lâcher-prise, c’est aussi savoir s’amuser !

Pour cela, rendez-vous dans des cours de yoga danse, aérien, ou encore acroyoga afin d’explorer votre corps d’une manière plus ludique et plus libérée.

Le Prana Vashya pour apprendre à gérer son stress

Savoir contrôler votre respiration est une capacité pour mieux gérer vos émotions. Le Prana Vashya, avec ses rétentions volontaires d’air, est fortement recommandé pour les personnes qui souhaitent apprendre à réguler leur stress.

Sachez également que des exercices de respiration, appelés pranayama en sanskrit, sont souvent utilisés lors des cours de yoga pour développer vos capacités pulmonaires et stimuler votre système nerveux parasympathique afin de vous détendre et de vous relaxer.

Le Nidra, le Candlelight et le Kaula pour mieux dormir

Faire du yoga peut aussi être un moyen pour vous de retrouver un sommeil profond, plus long et plus régénérateur. Si vous êtes intéressé par ces bienfaits, inscrivez-vous à une classe de Nidra, de Candlelight ou de Kaula pour entrer dans une sorte de demi-sommeil. Ces styles de yogas sont conseillés en fin de journée pour savourer votre soirée confortablement. 

Cette liste est loin d’être exhaustive. Sachez qu’il existe encore bien d’autres styles aux nombreux bienfaits pour votre santé.

Les femmes enceintes pourront notamment vivre pleinement leur grossesse avec des cours de yoga pré et post natal. Les séniors apprendront à retrouver force, souplesse et équilibre avec des classes de yoga pour sénior. Ou encore, les enfants développeront leur capacité d’observer, de ressentir avec des sessions de yoga Kids.

Exemple d’un cours de yoga

Le cours le plus répandu et le plus conseillé pour commencer est celui du Hatha. Généralement, sa durée est d’1 heure pour convenir à l’agenda déjà chargé des Occidentaux. Vous pourrez toutefois trouver des classes de 45 minutes (souvent en salle de sport) ou à l’inverse de 1h30 (en studio ou en atelier). À vous de choisir selon vos contraintes et vos envies.

Pour une première venue au sein d’un studio, le staff vous fera découvrir les lieux en vous indiquant les vestiaires, les toilettes, les salles, le lieu de repos et les accès aux classes. Si vous pratiquez en cours particuliers, le professeur vous expliquera comment le yoga agit sur votre corps et votre mental, ses fondements, ses principes… avant d’attaquer la pratique.

Vos séances seront toutes différentes, mais garderont souvent une ligne directrice pour que vous progressiez et trouviez vos repères. Généralement, votre cours se divisera en 5 étapes :

1. Temps d’introspection : les premières minutes vous aideront à revenir dans l’instant présent, à prendre conscience de votre corps et à oublier les ruminations ou anticipations du quotidien. Pour cela, l’enseignant vous invite à faire des exercices de méditation ou de respiration, appelés pranayama en sanskrit.

2. Asanas assis : votre corps a besoin de mouvement, d’étirement, d’échauffement avant de passer aux postures (asanas) plus dynamiques ou qui engagent vos muscles. Le professeur propose souvent des flexions avant et arrière comme des respirations chat-vache (dos rond, dos creux) mais aussi des chiens tête en bas et tête en haut.

3. Asanas debout : petit à petit votre corps peut se redresser et trouver des postures plus tonifiantes. Vous ferez par exemple des Salutations au soleil (A ou B) et des postures du guerrier (1, 2 ou 3). En cours de Hatha, elles sont tenues sur 5 temps de respiration, alors qu’en Vinyasa, elles s’enchaînent au rythme des inspirations et des expirations. C’est pour cette raison que le Hatha est conseillé aux débutants, afin qu’ils aient le temps d’entrer dans chaque asana.

4. Asanas assis : après avoir réchauffé le corps, vous redescendez au sol pour apaiser votre respiration, votre mental. Lors de cette phase des torsions sont souvent exercées pour relâcher votre dos.

5. Temps de repos : une classe se termine généralement par la posture du cadavre, traduit du sanskrit de savasana. Allongé sur le dos, recouvert d’un plaid, vous profitez pendant quelques minutes de ce temps de relaxation avant de reprendre conscience de vos corps, de l’extérieur et du quotidien.

Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement sur-mesure ? Trouvez votre cours de yoga ici

Le matériel nécessaire pour faire du yoga

L’avantage du yoga est que ce n’est pas une discipline qui demande beaucoup d’accessoires. Vous pouvez pratiquer partout, quand vous voulez, et avec qui vous souhaitez. Cependant, pour plus de confort, certains matériels sont recommandés.

Le premier, et sûrement le plus indispensable, est la tenue. Chaque asana demande de la mobilité et de l’aisance dans les mouvements. Privilégiez donc des vêtements de sport pour bouger selon vos envies. Si certains adoptent des leggings moulants, d’autres préfèreront des pantalons larges et souples. À vous de décider selon vos envies et vos goûts. Pour les femmes, un soutien-gorge de sport est recommandé pour un maintien optimal. En effet, il est préférable de ne pas devoir arranger votre soutien-gorge toutes les 5 minutes, surtout lors des postures d’inversion (la tête en bas). Le yoga se pratique pieds nus, vous n’avez donc aucunement besoin de baskets ni même de chaussettes (avec lesquelles vous pourriez glisser et vous blesser). Et n’oubliez pas un élastique pour attacher vos cheveux !

Un tapis est le second accessoire le plus utile pour votre pratique. Si dans la majeure partie des studios il vous est fourni, il reste intéressant d’en acheter un qui vous convient personnellement. Différentes tailles, différentes épaisseurs, différentes matières font qu’un tapis peut être agréable pour certaines personnes et nuisible pour d’autres. Par exemple, pour des élèves en séance de Yin yoga, un tapis épais et doux est recommandé. À l’inverse, pour un cours de Vinyasa, un tapis fin et antidérapant est préférable. Votre pratique définit donc votre tapis. Et pour ceux qui voudraient faire du yoga à la fois chez eux et en vacances, un tapis de voyage est très judicieux, car il permet de se plier pour rentrer dans tous les sacs et valises.

Ensuite, il peut être intéressant de vous munir de briques ou de sangles. Si les débutants ne savent pas comment les utiliser, les professeurs se feront un plaisir de vous faire une démonstration. C’est notamment lors de ces moments que le cours particulier prend son ampleur face aux séances collectives. L’enseignant a le temps pour vous guider personnellement et d’adapter les asanas selon votre condition physique avec les accessoires. Les briques et les sangles doivent être perçues comme la continuité de vos bras ou de vos jambes. Par exemple, si vous manquez de souplesse pour toucher vos pieds avec vos mains lorsque vous êtes debout, disposez des briques au sol pour raccourcir la distance. Ces accessoires permettent d’entrer dans la posture correctement et d’en savourer pleinement les bienfaits. Ils sont donc essentiels pour débuter, mais aussi pour progresser.

Certains styles de yoga, comme le Iyengar, le Yin ou le Nidra par exemple, utilisent fréquemment un coussin, appelé plus communément bolster. Sa forme allongée, comme celle d’un traversin, vous permet de relâcher tout votre corps dessus et de soulager certaines tensions (dans les lombaires notamment). Selon votre pratique, le bolster peut donc être un accessoire essentiel.

Chaque yoga implique un temps de méditation, d’introspection. Assis en tailleur pendant quelques minutes, votre dos peut s’affaisser et vous causer rapidement des douleurs. Pour y remédier, prenez appui sur un zafu, un coussin de méditation. Il maintiendra votre dos droit et vous rendra plus conscient de votre posture.

Une discipline qui se pratique en cours individuel ou collectif

Les avantages et les inconvénients d’une classe de yoga ne seront pas les mêmes selon que vous pratiquiez en cours individuel, collectif ou même en ligne. Chacun a ses qualités, mais aussi ses désavantages. À vous de choisir selon vos critères.

Les cours collectifs

Avantages

Comme son nom l’indique, le cours collectif propose l’avantage d’être en groupe. Que vous soyez inscrit dans un studio de yoga, dans une salle de sport ou même dans des rencontres Meetup en plein air, vous aurez la chance de côtoyer de nouvelles personnes. Cette formule est donc intéressante pour ceux qui désirent avant tout rencontrer du monde dans un cadre ludique.

L’autre bon point est que les établissements qui proposent des séances collectives proposent généralement plusieurs styles de yoga. Vous pourrez alors tous les essayer avant de trouver celui qui vous plaît davantage. La pratique du yoga en cours collectif devient alors un loisir, une occasion pour échanger, rencontrer, découvrir.

Inconvénients

L’avantage des sessions à plusieurs devient aussi par la même occasion un désavantage. Faisant partie d’un groupe, le professeur ne pourra pas prendre le temps de vous guider, d’ajuster vos postures, de vous conseiller individuellement selon votre niveau. Vous serez en quelque sorte noyé dans la masse. Certains risques de blessure peuvent alors apparaître, surtout chez les débutants qui ne savent pas encore comment se positionner.

L’autre point faible est la rigidité des horaires et du lieu. C’est à vous de vous adapter au planning de la salle. Généralement construit pour convenir à la majorité, certaines personnes peuvent se sentir délaissées, comme celles travaillant le soir et le week-end par exemple.

Les cours particuliers

Avantages

Vous serez l’unique élève de la classe. Le professeur de yoga sera entièrement dévoué à votre pratique. Vous bénéficierez alors d’un accompagnement personnalisé, adapté à votre niveau, avec un suivi de qualité. Vous pourrez également choisir la direction du cours (relaxant, dynamique, pour gagner en confiance, etc.), mais aussi son horaire. En clair, faire du yoga avec un prof particulier, c’est être maître de sa séance tout en profitant d’un enseignement de qualité.

Inconvénients

Si vos cours particuliers se déroulent à votre domicile, il faut que vous puissiez accueillir chez vous votre professeur et que votre environnement soit adapté. Bien qu’il n’y ait pas besoin de beaucoup d’espace, il faut avoir la possibilité de placer deux tapis et d’avoir un temps rien que pour soi (alors la famille, le chat, le chien doivent accepter de s’éloigner un peu).

Vous souhaitez bénéficiez d’un accompagnement personnalisé à votre domicile ? Trouvez votre professeur de yoga

Les cours enregistrés en ligne

Avantages

Via des vidéos sur Youtube ou des sites spécialisés, aucun horaire, aucun professeur, aucune pratique ne sont fixés. Vous êtes entièrement libre de pratiquer quand vous le souhaitez, mais aussi où vous le désirez (en vacances, entre midi et deux, dehors, etc). Vous êtes en droit également de suivre à nouveau la même vidéo ou d’en regarder une nouvelle seulement à moitié. Le cours de yoga en ligne est celui qui vous offrira le plus de liberté dans votre pratique.

Inconvénients

Trop de liberté peut impacter la qualité du cours. Sans avoir un minimum de cadre (professeur régulier, suivi dans la progression, etc.), vous ne ressentirez jamais tous les bienfaits du yoga. De plus, aucun enseignant ne peut avoir un œil sur vous, vous risquez donc fortement de vous blesser. Attention également à certaines vidéos disponibles sur internet. Certains « professeurs » amateurs et ne sont ni qualifiés ni certifiés pour enseigner.

Comment bien choisir votre professeur ? 

Votre prof de yoga est à choisir avec soin, car au début de votre pratique c’est lui seul qui vous transmettra (ou non) sa passion. Vous devez donc d’abord avoir des affinités avec lui ou du moins un bon sentiment. Il doit être en mesure de vous mettre en confiance afin de lâcher-prise et d’oser échanger avec lui. Plusieurs atouts le permettent :

  • Ses qualifications : même si le métier de professeur de yoga n’est aujourd’hui pas réglementé en France, il est fortement conseillé de pratiquer avec un enseignant diplômé et certifié Yoga Alliance International. Cette certification est un gage de qualité de son enseignement et atteste que ses connaissances portent à la fois sur les asanas, mais aussi sur l’anatomie, la pédagogie, la philosophie, les fondements et les principes du yoga.
  • Le style de yoga qu’il enseigne : tous les professeurs de yoga n’ont pas suivi la même formation. Certains seront donc spécialisés dans des yogas de fondation (Hatha, Ashtanga, etc.) et d’autres dans des yogas de relaxation (Yin, Nidra, Restorative, etc.). Choisissez alors votre prof en fonction de sa spécialité. Si vous souhaitez vous relaxer en douceur, il n’est pas judicieux de contacter un enseignant d’Ashtanga par exemple. Et à l’inverse, si vous souhaitez vous tonifier et vous dépenser, ne vous tournez pas vers un professeur de Nidra.
  • Ses qualités humaines : un prof de yoga ne doit jamais vous obliger à faire une posture. Il doit rester bienveillant, à l’écoute, humble et patient envers chacun de ses élèves. Derrière la pratique physique se cache un vrai état d’esprit qu’il se doit d’incarner.
  • Sa voix : c’est l’outil indispensable qu’utilisera l’enseignant pour vous guider. Elle doit donc être posée, grave ou aiguë selon vos préférences, mais surtout calme et sereine.
  • Sa prestance : incarne-t-il une personne plutôt apaisée, plutôt dynamique, plutôt lunaire, plutôt solaire ? À vous d’observer et de choisir quelles caractéristiques de sa personnalité vous aident ou, au contraire, vous bloquent.
  • Son planning : ce critère est un choix plus technique, mais pour autant à ne pas négliger. Votre agenda doit coïncider avec celui de votre professeur si vous suivez des cours particuliers, ou avec celui du studio si vous participez à des classes collectives. Ne choisissez pas un horaire par dépit, prenez le temps de trouver la session qui correspond à votre planning.

Combien coûte une séance de yoga ?

Les prix d’un cours de yoga varient principalement selon le lieu où vous pratiquez et le matériel proposé. Voici une idée des tarifs pratiqués :

En studio

Comptez environ 20 euros le cours à l’unité. Si certains proposent de participer à une classe découverte gratuitement, d’autres offrent 3 sessions pour un prix avoisinant les 45 euros (soit environ 15 euros l’unité). Si vous êtes satisfait, vous pourrez alors acheter un abonnement ou des carnets.

L’avantage des abonnements est qu’ils incluent généralement un nombre de classes illimitées selon la durée choisie. Ici le prix varie en fonction de l’offre de la salle : si cette dernière propose une dizaine de cours par jour, les tarifs seront d’environ 150 euros par mois. Il est toujours plus rentable de prendre un abonnement plus long que de les cumuler mensuellement. Pour une salle plus petite, les prix s’élèvent en moyenne à 130 euros par mois.

Concernant les carnets, ils peuvent contenir 5, 10 ou même 20 séances pour lesquelles les prix seront dégressifs. Exemple : un carnet de 5 cours vous coûtera en moyenne 90 euros (soit 18 euros l’unité), un carnet de 10 pour 160 euros (16 euros l’unité) et un carnet de 20 sessions pour 280 euros (14 euros l’unité).

En salle de sport

Cette formule est différente des autres, car les sessions de yoga font directement partie intégrante de votre abonnement à la salle. En règle générale, plus cette dernière est équipée et grande, plus le prix sera lui aussi conséquent. Les tarifs peuvent ainsi évoluer de 30 à 70 euros par mois, voire plus selon le standing de l’établissement. Aujourd’hui, même si le mouvement prend de l’ampleur, peu de salles de fitness proposent des séances de yoga dans leurs cours collectifs. Vérifiez bien avant de vous inscrire !

En plein air

Qu’ils soient proposés par des professeurs particuliers, des studios, ou simplement des amateurs, les cours de yoga en plein air font leur effet en été. Étant donné que le matériel ne vous est pas fourni (tapis, brique, sangle, eau, toilettes, etc.), les prix seront nettement plus bas qu’ailleurs. Vous aurez peut-être l’occasion de faire une session gratuitement ou seulement pour une dizaine euros.

En cours particulier

Là encore, les prix varient selon la ville et le professeur. Généralement ils se situent entre 30 et 60 euros la session. Si ce tarif est plus élevé qu’en cours collectif, c’est parce que l’enseignant portera toute son attention sur votre pratique, et adaptera les exercices en fonction de votre niveau. Vous progresserez donc rapidement et sans aucun risque de blessure.

La bonne nouvelle c’est que chez ProTrainer vous bénéficiez automatiquement de 50 % de réduction ou de crédit d’impôt sur tous vos cours de yoga particuliers à domicile, sans aucune condition.

En ligne

Une classe de yoga en ligne peut être gratuite, comme celles que vous retrouverez sur YouTube par exemple. La vidéo n’est pas émise en direct, ce qui vous laisse la liberté de la visionner quand vous le souhaitez.

Si les vidéos sont payantes, c’est qu’elles sont plus longues et de qualité supérieure. Cette fois-ci les prix oscilleront entre 5 et 15 euros la vidéo. Le bémol de cette formule est que le professeur donne son cours sans tenir compte de ses élèves. Vous risquez donc d’être perdu, de ne pas faire correctement, et dans le pire des cas de vous blesser.

Mais en ligne vous pouvez également bénéficier de sessions particulières avec un professeur dédié, en direct via des solutions de visio telles que Zoom, Skype, Teams, Google Meet ou encore WhatsApp ! Chez ProTrainer, les prix pour ce type d’accompagnement sont généralement compris entre 17 et 45 euros la séance, selon la durée et le professeur choisis.

Comment devenir professeur de yoga ?

Après quelques années de yoga, il est tout à fait possible de devenir à votre tour professeur. Si aujourd’hui en France, aucune réglementation ne cadre ce métier, il reste tout de même intéressant de suivre une formation pour compléter vos connaissances et devenir un yogi chevronné.

Où suivre un formation pour devenir prof de yoga ?

Que ce soit en France ou à l’étranger, il existe de nombreuses formations de yoga. Attention, toutes ne se valent pas ! Si vous souhaitez en faire votre métier, privilégiez une formation reconnue, avec un contenu et une durée suffisante pour pouvoir acquérir de bonnes bases. Les formations proposées en Inde ne sont pas forcément meilleures que celles proposées en France.

Idéalement, optez pour une formation certifiée Yoga Alliance International. Cette certification atteste que votre formation réunit tous les critères pour former de bons enseignants. Reconnue dans le monde entier, elle vous permettra de travailler où vous le désirez. Attention, seules les formations égales ou supérieurs à 200 heures peuvent prétendre être certifiées par Yoga Alliance.

D’autres formations, pas forcement labellisées Yoga Alliance, peuvent toutefois s’avérer être d’excellente qualité. Voici une liste non exhaustive d’organismes reconnus qui proposent des formations de qualité dans plusieurs centres et écoles de yoga aux quatre coins de la France :

  • L’Union des Professionnels de Yoga (UPY)
  • La Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY)
  • La Fédération Française de Hatha Yoga (FFHY)

Comment bien choisir sa formation ?

En France comme à l’étranger, plusieurs formats existent. À vous de choisir lequel correspond le mieux à vos attentes, vos objectifs et vos envies. Trouvez la formation qui vous convient selon plusieurs critères :

  • Le style : être professeur de yoga ne signifie pas connaître tous les styles. Choisissez-en un pour commencer et formez-vous petit à petit si l’envie vous en dit. La formation la plus classique en Occident reste actuellement celle du Hatha. Mais le Vinyasa et l’Iyengar prennent de plus en plus d’ampleur.
  • La durée : de 10 heures à 5 ans, les formations ne vous offriront pas le même degré de connaissance, mais surtout pas le même investissement. Si vous voulez seulement approfondir une thématique bien précise, une courte formation vous suffira. Si en revanche, vous souhaitez devenir un professeur ou un yogi aguerri, misez sur celles d’une durée de 2 à 5 ans.
  • La langue parlée : pendant une formation, vous ne faites pas qu’enchaîner les asanas. Beaucoup d’échanges et de prise de parole devant un public sont imposés. Assurez-vous d’être capable de bien communiquer dans la langue du pays dans lequel vous souhaitez vous former.
  • La certification : vérifiez bien si votre formation est certifiée Yoga Alliance International. Comme nous l’avons évoqué plus haut, cette certification est un réel plus pour pouvoir enseigner partout dans le monde. Vous pouvez également opter pour une formation proposée par l’UPY, la FNEY ou encore la FFHY. Dans tous les cas, si vous désirer en faire votre métier, choisissez une formation d’une durée minimum de 200 heures.

Attention, ce n’est pas parce qu’un prof a suivi une formation de 500 heures en Inde qu’il sera meilleur qu’un enseignant titulaire d’une formation de 200 heures en France. Les compétences sont certes importantes, l’expérience et l’humain le sont également ! Chez ProTrainer, tous les professeurs de yoga sont rigoureusement sélectionnés selon leur formation mais également leur expérience et leur motivation.

Vous cherchez un super prof de yoga pour bénéficier d’un accompagnement sur-mesure à votre domicile ou en ligne ? RDV ici

Vous êtes un professeur de yoga diplômé et surtout passionné ? Proposez votre candidature pour rejoindre notre équipe via notre formulaire de contact

A lire également :

Pas de commentaires.
À lire également
Besoin d'un programme 100% sur mesure ? Trouvez votre coach
Découvrez nos services (Toggle Search)