Tout savoir sur le burn out (épuisement professionnel)

burn out au travail

Le burn out touche de plus en plus de salariés. Il est temps de mieux comprendre les causes de cet épuisement professionnel et de trouver des solutions adaptées pour traiter ce mal, mais aussi, et surtout pour l’anticiper.

Définition du burn out

Selon le texte Introduction to special issue on burnout and health de Schaufeli et Greenglass, le burn out est un épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel.

Christina Maslach, une psychologue américaine, a réalisé des travaux sur le burn out. Selon elle, il s’agit d’un processus de dégradation du rapport subjectif au travail. Cela se matérialise par :

  • l’épuisement émotionnel ;
  • le cynisme vis-à-vis du travail ;
  • la réduction de l’efficacité professionnelle.

Les chiffres clés du burn-out en France

Les chiffres du burn out en France sont assez inquiétants, et ce, depuis quelques années déjà. Selon l’Institut de veille sanitaire, en 2014, 480 000 salariés étaient en souffrance psychologique liée au travail, 30 000 d’entre eux étaient en burn out. Selon l’Académie nationale de médecine, en 2016, 100 000 personnes victimes d’épuisement professionnel relevaient d’une évaluation très sérieuse.

La crise sanitaire du Covid-19 n’a fait que détériorer la situation. En mai 2021, selon un baromètre de la santé psychologique OpinonWay, le burn out a doublé en un an avec 2 millions de personnes en burn out sévère. 44 % des salariés sont en détresse psychologique dont 17 % en détresse élevée. 52 % des managers sont en détresse psychologique. Ils ont été frappés de plein fouet par la crise qui leur a imposé de nouvelles conditions de management auxquelles ils n’étaient pas préparés.

Les symptômes de l’épuisement professionnel

Le burn out professionnel se traduit par différentes manifestations qui doivent alerter à la fois le salarié victime d’épuisement professionnel et son employeur.

Les symptômes émotionnels :

  • anxiété ;
  • perte de confiance ;
  • tristesse ;
  • irritabilité ;
  • hypersensibilité ;
  • apathie ;
  • troubles de la mémoire et de la concentration.

Les symptômes interpersonnels :

  • repli du soi ;
  • comportement agressif ;
  • perte d’empathie ;
  • hostilité ;
  • perte de confiance en l’autre.

Les symptômes en termes d’attitude :

  • baisse d’implication ;
  • baisse de motivation ;
  • doute sur les compétences ;
  • travail de moindre qualité.

Les symptômes généraux :

La liste des symptômes du burn out n’est ici pas exhaustive. Toutefois, elle regroupe les symptômes les plus fréquents qui permettent de mettre en lumière un problème au sein de l’entreprise.

Causes et facteurs de risque du burn out

Différents facteurs ont été mis en avant par les spécialistes du burn out. C’est essentiellement l’organisation du travail dans l’entreprise qui engendre cet épuisement professionnel :

  • surcharge de travail prolongée ;
  • manque de clarté dans la définition des missions ;
  • manque d’autonomie ;
  • conflits interpersonnels ;
  • manque de soutien de la hiérarchie ;
  • conflits de valeurs ;
  • manque de temps de pause pour prendre du recul ;
  • manque de considération (travail pas assez valorisé) ;
  • insécurité de l’emploi.

Le burn out peut être accentué par des facteurs personnels, il est important de bien comprendre la psychologie de chaque salarié et sa sensibilité au stress pour lui proposer des conditions de travail adaptées.

Conséquences pour l’entreprise

Le burn out est un fléau pour les entreprises. S’il impacte la vie et la santé du salarié, il peut mettre en péril les entreprises. Les conséquences de l’épuisement professionnel sont les suivantes :

  • augmentation de l’absentéisme qui a un coût pour l’entreprise entre maintien de salaire et coût de remplacement du salarié absent ;
  • augmentation du turn over ;
  • augmentation des accidents du travail ;
  • productivité en baisse ;
  • baisse de la qualité du travail ;
  • dégradation du climat social ;
  • dégradation de l’image de l’entreprise.

À terme, le risque est de perdre des clients non satisfaits des délais de réalisation des missions qui augmentent et de la baisse de qualité. Cela peut impacter votre capacité à embaucher de nouveaux talents inquiétés par les conditions de travail qui favorisent le turn over et le burn out.

Solutions pour prévenir et traiter l’épuisement professionnel

Si les causes de burn out sont nombreuses, les solutions le sont tout autant. En effet, il est essentiel de prévenir en s’attaquant de suite aux facteurs qui provoquent l’épuisement professionnel de vos salariés.

Les solutions à privilégier sont les suivantes :

  • Adapter les méthodes de management : vous en demandez trop à vos équipes qui peinent à atteindre leurs objectifs ? Faites un point sur leurs capacités selon le temps et les outils dont ils disposent et assurez-vous de leur fixer des objectifs raisonnables. Dans le cas contraire, vous risquez de démotiver vos équipes. Veillez également à donner des consignes claires pour améliorer les conditions de travail de vos collaborateurs ;
  • Gagner en flexibilité : laisser de l’autonomie aux salariés s’impose. Vous devez leur faire confiance et les laisser gérer de manière plus souple leur emploi du temps, les autoriser à télétravailler si cela est possible lorsque vos équipes le souhaitent. Apportez-leur un cadre de travail plus favorable en leur laissant l’opportunité de challenger vos décisions ;
  • Motiver les salariés : un salarié qui n’est jamais reconnu va se dévaloriser, le risque de burn out est grand. Valorisez le travail de vos équipes par diverses solutions : félicitations, primes, avantages en nature, augmentation, etc. ;
  • Souder les équipes : vous devez être à l’écoute de vos équipes. Soyez vigilant et désamorcez tous les conflits qui apparaissent afin de ne pas dégrader les conditions de travail. Proposez du team building pour permettre à vos salariés de se rencontrer en dehors du travail et de partager une activité ;
  • Améliorer les conditions de travail : donnez à vos équipes tous les outils dont elles ont besoin pour travailler. Proposez leur une salle de pause qui leur est dédiée pour souffler lorsque le besoin s’en fait sentir. Bref, faites en sorte que vos équipes aient envie de travailler avec et pour vous en améliorant leur quotidien ;
  • Mettre en place le sport en entreprise : cette solution est encore trop peu exploitée en France. Pourtant, l’activité physique permet de réduire le stress. Le sport en entreprise, c’est aussi un avantage offert aux salariés qui font des économies et n’ont plus à courir après le travail pour rejoindre leur salle de sport. Cours de yoga, salle de fitness, séances de cardio… quelle que soit la solution envisagée, c’est une solution gagnant-gagnant pour vous et vos salariés.

Vous envisagez de développer une activité physique et sportive au sein de votre entreprise ? Contactez-nous, nous saurons vous proposer une solution de coaching sportif 100 % personnalisée en fonction de vos attentes et de vos contraintes.

A lire également :

Aucun commentaire pour le moment.
À lire également
Besoin d'un programme 100% sur mesure ? Trouvez votre coach
Que cherchez-vous ? (Toggle Search)