Tout savoir sur la tendinite de l’épaule

tendinite épaule

Vous avez mal à l’épaule lorsque vous bougez votre bras ? Il y a de fortes probabilités que vous souffriez d’une tendinite de l’épaule. Dans cet article, Mathieu Lafontaine, ostéopathe du sport à Paris, vous dit tout sur cette pathologie : présentation, causes, symptômes, traitements… ainsi que 8 exercices d’ostéo pour soigner plus rapidement votre tendinite de l’épaule.

Qu’est-ce qu’une tendinite de l’épaule ?

Une tendinite, ou tendinopathie, est une inflammation de la portion du muscle qui s’insère sur l’os. La tendinite de l’épaule touche principalement la coiffe des rotateurs et/ou le biceps.

Les tendinites de l’épaule sont très fréquentes compte tenu de la faible vascularisation des tendons. Si vous souffrez d’une tendinopathie de l’épaule, le plus important est de faire un diagnostique rapide afin d’éviter qu’elle dégénère et aboutisse à une perforation ou calcification du muscle, voire à une rupture de la coiffe des rotateurs.

A lire également : Les différentes douleurs de l’épaule et leurs causes

Quelles sont les principales causes de cette blessure ?

Les principales causes de la tendinite de l’épaule sont essentiellement les gestes répétés (au travail et/ou au sport), un traumatisme sur l’épaule et l’âge (la vascularisation des tendons diminuant).

Certains métiers qui nécessitent la réalisation de mouvements répétitifs du bras au-dessus de l’épaule sont particulièrement touchés par cette pathologie. C’est notamment le cas des peintres, des laveurs de vitres, des poseurs d’affiches publicitaires…

Côté sport, l’escalade, le tennis, le hand-ball, le volley, la natation, ou encore certains exercices de musculation impliquant les épaules tels que le développé militaire, le rowing menton, le développé incliné, le tirage poitrine… peuvent être la cause d’une tendinite à l’épaule.

Quels sont les symptômes d’une tendinite de l’épaule ?

Le diagnostique de tendinite de l’épaule est évoqué si :

  • Vous avez une difficulté à lever l’épaule à plus de 90° d’abduction (élévation latérale du bras).
  • Vous éprouvez une douleur en fin de mouvement de flexion ou d’abduction.
  • Vous avez une douleur lors des mouvements de pompes ou développé couché.
  • Vous ne pouvez pas dormir sur l’épaule atteinte.
  • Vous avez une douleur qui vous réveille la nuit sur la face antérieure ou supérieure de l’épaule.

Lors de votre consultation chez le médecin ou l’ostéopathe, le diagnostique de tendinite est basé sur 3 points essentiels :

  1. Douleur à la palpation du muscle douloureux.
  2. Douleur à l’étirement du muscle douloureux.
  3. Douleur à la contraction du muscle douloureux.

En cas de positivité de ses 3 points, les examens médicaux de choix pour valider ces symptômes sont l’échographie et le scanner.

Les différentes tendinites de l’épaule

Comme évoqué plus haut, les tendinites de l’épaule touchent principalement la coiffe des rotateurs et/ou le biceps.

Ainsi, les muscles pouvant être atteints sont :

  • Le sus-épineux (abducteur) : le plus fréquent avec une douleur à l’élévation latérale du bras.
  • Le sous-épineux et le petit rond (rotateurs externe) : difficulté à faire tourner le bras vers l’extérieur.
  • Le sous-scapulaire (adducteur et rotateur interne) : difficulté à ramener le bras dans votre dos comme pour mettre une veste.
  • Le biceps : douleur sur la face antérieure de l’épaule avec une difficulté à amener le bras vers l’avant.

Il est à noter que ces tendinites peuvent être associées à une bursite (inflammation des bourses permettant le glissement du muscle au sein même de l’épaule).

Comment faire pour soigner rapidement une tendinite de l’épaule ?

Pour résumer, une tendinite est due à une malposition de l’articulation gléno-humérale. L’humérus (os du bras) peut être positionné soit trop haut, trop en avant ou trop en arrière. Comme nous l’avons évoqué plus haut, soit cette malposition est traumatique, soit elle est due à des gestes répétés.

De ce fait, la première étape pour soigner une tendinite de l’épaule va consister à replacer l’épaule passivement au niveau articulaire, pour ensuite « rééduquer l’épaule » activement afin d’aboutir à un rétablissement complet.

Dans le cadre du traitement de cette blessure, deux thérapies complémentaires s’offrent à vous :

1. L’ostéopathie :

Un ostéopathe spécialiste de l’épaule va utiliser 2 bras de levier pour vous aider :

  • Localement en repositionnant articulairement votre épaule (dit « recentrage passif »).
  • Globalement en travaillant sur les articulations et les chaines musculaires allant du poignet aux cervicales pour relâcher toutes les tensions s’exerçant sur l’épaule.

2. La kinésithérapie :

Le kinésithérapeute travaillera quant à lui sur 2 éléments :

  • Une rééducation et un recentrage dit actif de l’épaule, pour réapprendre à l’épaule à fonctionner sans frottement.
  • Un travail local sur le muscle afin de redynamiser la circulation sanguine intramusculaire et diminuer l’inflammation.

La guérison des tendinites de l’épaule reste assez longue, mais quelques astuces existent pour guérir plus rapidement.

Les exercices de l’ostéopathe pour guérir plus rapidement

Dans le cadre du traitement de votre tendinite il est primordial de faire travailler dans le bon sens votre épaule afin de lui réapprendre à fonctionner correctement. De ce fait, le plus important est de réaliser des exercices d’étirements et proprioceptifs, afin de faire travailler les cellules neuromusculaires.

Voici une liste de 8 exercices à faire à la maison ou à la salle en complément des thérapies manuelles. Ils nécessiteront comme unique matériel un élastique (force : 15 kg). Tous ces exercices pourront être réalisés quotidiennement pendant 2 à 5 minutes chacun.

1. Exercice proprioceptif de renforcement du rhomboïde

exercice traitement tendinite épaule

Action : pousser contre le mur en gardant le bras bien perpendiculaire.

2. Exercice proprioceptif de renforcement du rhomboïde

exercice soigner tendinite de l'épaule

Action : pousser contre le mur en gardant le bras bien perpendiculaire et l’omoplate collée au mur.

3. Exercice proprioceptif de renforcement et de rentrage actif des rotateurs internes

Exercice proprioceptif de renforcement et de rentrage actif de la coiffe des rotateurs

Action : ramener le poignet vers l’intérieur en gardant les bras bien collé au corps.

4. Exercice proprioceptif de renforcement et de rentrage actif des rotateurs externes

exercice renforcement et recentrage actif coiffe des rotateurs

Action : écarter les bras vers l’extérieur en gardant les bras bien collés au corps.

5. Exercice proprioceptif de renforcement et de rentrage actif des rotateurs externes

exercice soigner tendinite coiffe des rotateurs

Action : écarter les bras vers l’extérieur de manière continue en partant du niveau du bassin puis remonter au dessus de la tête en gardant la tension d’écartement vers l’extérieur.

6. Exercice proprioceptif de rentrage actif de la coiffe des rotateurs

reeducation épaule

Action : mobiliser une boule dans les différentes direction à 360 degrés de manière très lente.

7. Exercice d’étirement du petit pectoral

etirement petit pectoral

Action : une fois allongé sur le dos, ramenez les épaules vers l’arrière de manière continu pendant 2 minutes.

8. Exercice de force excentrique sur le trapèze

exercice traitement tendinite epaule avec elastique

Action : limiter l’élévation active de l’épaule par l’élastique (qui abaisse l’épaule). Exercice en contraction continue pendant 2 minutes.

A lire également :

OFFERT : Votre Programme de Fitness en vous inscrivant à notre newsletter !
programme offert

Ce programme est idéal si vous débutez et que vous souhaitez à la fois muscler et affiner votre corps. Profitez également des contenus exclusifs et offres exceptionnelles ProTrainer en recevant notre newsletter.

À lire également
Découvrez nos services (Toggle Search)