5 sports à pratiquer avec son enfant

sport parent enfant

La pratique sportive étant très recommandée chez l’enfant, et cela dès son plus jeune âge, il semble très important de choisir une activité adaptée à ses besoins et à ses premières envies. Mais avez-vous pensé à pratiquer avec lui ? De plus en plus de clubs et de centres sportifs ouvrent la possibilité aux parents d’accompagner leur enfant dans la découverte du sport. En plus des nombreux bienfaits physiques, les activités sportives parent/enfant permettent de développer les liens de complicité et de confiance, et vous permettent d’accompagner votre enfant dans l’évolution de sa motricité, de sa personnalité, et bien plus encore… Voici nos 5 suggestions de sports à pratiquer avec votre enfant.

Le Yoga

Pourquoi pratiquer le yoga avec son enfant ?

Le Yoga est connu pour son impact positif sur la concentration et la relaxation, et il permet de travailler la force et la souplesse de ceux qui le pratique. Bien qu’il existe différents types de Yoga, il est de plus en plus conseillé aux enfants pour son côté dynamique et libérateur. Le yoga pour enfant est souvent axé sur les postures dynamiques, ludiques et variées.

La pratique parent/enfant regroupe tous ses bienfaits, mais permet surtout de renforcer les liens, la confiance et la complicité qui se noue entre l’enfant et son parent.

Comment adapter la pratique du Yoga avec son enfant ?

L’élément clé pour réussir une séance de Yoga avec vos enfants est de la rendre physiquement un peu difficile et amusante. Si les postures sont trop simples ou trop faciles, l’enfant peut vite trouver cela ennuyeux. Faites des postures à 2 pour participer activement et vous amuser !

Proposez des postures qui ressemblent à des objets du quotidien, ou des animaux qu’ils connaissent, pour une approche simple afin de les faire s’intéresser à ce sport.

Il est également intéressant de raconter une histoire ou un conte tout au long de la séance afin de les captiver. Cette technique permet de garder leur attention et est très appréciée puisqu’elle les rend acteurs de l’histoire qu’ils écoutent.

Il existe d’ailleurs des guides pédagogiques complets pour vous conseiller sur la pratique du Yoga avec vos enfants, comme Yoganimé.

La natation

L’importance de savoir nager

Abordé dans les programmes sportifs scolaires, la natation est l’un des premiers sports que l’on apprend aux enfants. Il est primordial aux enfants de savoir nager, pour être en sécurité en vacances ou simplement chez soi ou chez des amis dès lors qu’une piscine est à proximité.

L’idéal est de les initier le plus tôt, puisque l’eau est un milieu qu’ils connaissent particulièrement. Dès 6 mois, on parle plutôt d’activités aquatiques, qui s’apparentent aux jeux pour développer l’éveil et la motricité des plus petits dans l’eau.

Pourquoi pratiquer avec son enfant ?

Au-delà des effets positifs sur la santé physique, les activités aquatiques font prendre conscience des mouvements du corps de l’enfant.

De 6 mois à 3 ans, les séances de Bébé Nageur favorise l’autonomie de l’enfant et il peut appréhender le développement de sa motricité.

Après 3 ans, il existe les Jardins d’éveil qui s’inscrivent dans une démarche plus poussée de la familiarisation avec l’eau. En présence de ses parents, l’enfant se sent en sécurité, et est plus apte à développer ses capacités psycho-motrices. Les moments passés ensemble dans un tel milieu permet de créer un lien de confiance envers vous, mais aussi envers votre enfant lui-même. Basée autour de jeux aquatiques, l’approche ludique des jardins d’éveil est souvent révélatrice d’un apprentissage plus rapide de la natation à proprement parler.

natation parent enfant

La course d’orientation

Un sport accessible en pleine nature

Pour les adeptes de nature, d’espace et de plein air, la course d’orientation est l’activité sportive la plus familiale. Abordé dès l’école primaire, cette activité est appréciée des enfants en quête de défis. Favorisant l’esprit d’équipe et l’entraide, elle est simple à mettre en place et nécessite moins de préparation qu’elle n’y paraît. Les enfants apprennent à utiliser une boussole et une carte, à se situer dans une zone géographique.

Comment adapter la course d’orientation aux plus jeunes ?

Pour les plus petits, nous vous conseillons de transformer la course d’orientation en jeu de piste ou en chasse aux trésors. L’approche sera plus amusante pour eux, et l’idée de partir à la recherche d’une récompense les motivera davantage. Il est notamment possible que vous puissiez être épaté par leur capacités de réflexions, stimulés par la concentration et l’envie d’être récompensé !

Le vélo

Une envie de liberté

Le vélo s’apprend dès petit. Il constitue une des phases essentielles dans la vie de l’enfant. Apprendre à faire du vélo, c’est la liberté ! On peut aller vite et loin !

Avec les petites roulettes, et selon les enfants, vers 6 ans, ils deviennent autonomes. Certaines écoles ont même un programme pour apprendre non seulement à faire du vélo mais également des notions de code de la route. Dès lors, rien de plus facile que d’aller se balader avec votre enfant.

Comment partager ce moment ?

Quand votre enfant est encore petit, il paraît trop dangereux de s’embarquer pour de longue sortie sur le bitume. Préférez les chemins de campagne, au moins vous n’aurez pas à vous souciez de la circulation. Une bonne option consiste à mélanger vélo et course à pied. Si vous courrez ou que vous avez envie de vous mettre à la course à pied, prenez votre enfant avec vous à vélo. Le rythme sera facile à suivre pour vous deux et quoi de mieux que de montrez l’exemple. Les enfants apprennent par l’exemple, si il vous voit pendant l’effort, il aura aussi le goût de l’effort plus tard et c’est une très belle valeur à transmettre.

A lire également : BMX ou VTT, quel vélo choisir pour son enfant ?

L’escalade

Un sport plus exigeant pour une complicité maximale

Enfin, pour les plus courageux, l’escalade est l’un des sports en émergence depuis ces dernières années. De nombreuses salles de grimpe ont fleuri dans les centres-villes, centres commerciaux ou culturels, pour le rendre accessible à la vie urbaine. Dans la même démarche, la pratique de l’escalade pour les enfants, dès 3 ans, s’est développée rapidement.  Aujourd’hui, les supports de grimpe sont adaptés pour tous les niveaux, et peuvent être très ludiques. Murs colorés, parois aux différentes matières et accroches, verticalités modulables, le but est de créer un espace rassurant et sécurisant pour contrôler l’appréhension de l’enfant.

Quels bienfaits ?

Au-delà du développement de la force physique, la pratique de l’escalade chez l’enfant favorise le dépassement de soi, la coordination des mouvements et l’équilibre. En pratiquant avec lui, vous lui apporterez l’assurance qui le rassura pendant ses jeux de grimpe. La relation de confiance et d’écoute pourra également faire office de pilier, en vous identifiant comme un véritable guide pour lui.

Sports parent/enfant : ce qu’il faut retenir

Le sport est un excellent outil pour transmettre tout un tas de valeurs à vos enfants. Que ce soit le goût de l’effort, la confiance en lui, recréer des liens de complicité, vous trouverez chacun des bénéfices à partager ses moments. Cela permet aussi d’éloigner les enfants des écrans, de développer leur relation à leur corps. Un enfant qui aimera bouger dès son plus jeune âge a plus de chance de rester actif et en bonne santé en grandissant. Le goût du sport est important à transmettre et cela passe par la responsabilité des parents de leur enseigner les bonnes habitudes.

Pas de commentaires.
OFFERT : Votre Programme de Fitness en vous inscrivant à notre newsletter !
programme offert

Ce programme est idéal si vous débutez et que vous souhaitez à la fois muscler et affiner votre corps. Profitez également des contenus exclusifs et offres exceptionnelles ProTrainer en recevant notre newsletter.

À lire également
Découvrez nos services (Toggle Search)