Tout savoir sur les oméga-6

oméga-6

Les oméga-6 sont des acides gras essentiels qui interviennent notamment dans les fonctions immunitaire et reproductrice. Lætitia Matrat, diététicienne nutritionniste DU, nous présente le rôle et les aliments riches en acides linoléique et arachidonique, principaux acides gras de la famille des oméga-6.

Que sont les oméga-6 ?

Les oméga-6 sont des acides gras polyinsaturés (AGPI) dits essentiels, car l’organisme en a besoin mais ne peut les synthétiser. Cette appellation s’explique du fait que la position de la première double liaison sur la chaîne carbonée est située sur la sixième liaison carbone-carbone.

L’AGPI oméga-6 le plus important est l’acide linoléique. Cet acide gras essentiel permet à l’organisme de synthétiser d’autres acides gras de la même famille tel que l’acide arachidonique.

Rôle des oméga-6

L’acide linoléique

L’acide linoléique joue un rôle important dans la fabrication de la membrane cellulaire, il est également impliqué dans le fonctionnement du système immunitaire ainsi que dans le processus de réponse inflammatoire. Pour celà, il est au préalable transformé par l’organisme en acide gamma linolénique (AGL). Comme vu précédemment, l’acide linoléique est essentiel, il permet au corps de produire d’autres acides gras Oméga-6.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur l’acide linoléique

L’acide arachidonique

Synthétisé à partir de l’acide linoléique, l’acide arachidonique agit indirectement au niveau des fonctions reproductrice, épidermique et plaquettaire. Il joue également un rôle dans le développement cérébral.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur l’acide arachidonique

Aliments riches en oméga-6

Vous trouverez ci-dessous la teneur en acide gras linoléique de quelques aliments1 :

  • Huile de pépin de raisin : 65,6 g/100 g.
  • Huile de tournesol : 57,4 g/100 g.
  • Huile de noix : 53,6 g/100 g.
  • Huile de maïs : 52,8 g/100 g.
  • Huile de soja : 51,5 g/100 g.

Quand à l’acide arachidonique, il est notamment présent dans la chair des animaux2 :

  • Huile de foie de morue : 1,24 g/100 g.
  • Cœur de poulet, cuit : 0,801 g/100 g.
  • Pigeon, viande, rôtie : 0,417 g/100 g.
  • Confit de canard : 0,368 g/100 g.
  • Steak haché 20% de MG, cru : 0,222 g/100 g.

Recommandations sur leur consommation

L’apport recommandé en oméga-6 se situe entre 3 et 5 % de l’Apport Energétique Total. Un taux supérieur à 5 % engendre un rapport oméga-6/oméga-3 supérieur à 5. Or, le rapport idéal doit tendre vers 5, d’où l’importance de ne pas en consommer en excès.

Laetitia MATRAT, diététicienne-nutritionniste DU.

Sources :

A lire également :

Enregistrer

Enregistrer

OFFERT : Votre Programme de Fitness en vous inscrivant à notre newsletter !
programme offert

Ce programme est idéal si vous débutez et que vous souhaitez à la fois muscler et affiner votre corps. Profitez également des contenus exclusifs et offres exceptionnelles ProTrainer en recevant notre newsletter.

À lire également
Découvrez nos services (Toggle Search)